Demander des notes peut forcer l'amitié

Aujourd'hui, nous allons parler d'un sujet qui semble être une coutume chez les étudiants : noter les prêts.

Nous savons que demander des notes à votre partenaire est la chose la plus normale au monde, nous les avons toujours demandés et ils nous ont demandé: Laissez-moi ce sujet que vous avez résumé!, Passe ce que tu as copié le jour où nous n'étions pas là !, Quelle règle qui travaille si dur pour la copier en entier !… Sonne familier?

Mais nous avons déjà dépassé le simple temps du Collège, de l'Institut et même de l'Université... Nous sommes dans une autre phase. Les oppositions. Et ici la situation change, eh bien rappelez-vous que maintenant n'importe quel coéquipier est votre plus grand rival.

Nous sommes tous en compétition pour une place menant à une meilleure vie professionnelle. Parfois, on parle littéralement d'un seul carré. Dans de telles circonstances, est moralement clair : celui qui travaille le plus, qu'il, Ce n'est pas comme ça?

Et du coup ton "collègue" arrive d'emblée et te dit de transmettre tes résumés, que le jour de l'examen approche, et qu'il n'a pas le temps de lire le livre... Quel engagement ! Que faire? Avec le travail dans lequel vous vous êtes lancé ! Les bonnes vibrations entre vous prendront-elles fin si vous dites non ? Et si vous disiez oui ? Est-ce juste pour vous-même ? Cela peut vous enlever votre position officielle car vos résumés sont très bons...

Cette situation se produit entre tous les adversaires, et met toujours le travailleur entre le marteau et l'enclume. C'est pourquoi j'écris cet article, pour d'ici ralentis tes pieds pour agresser qui s'apprête à approcher son partenaire :

Cher destinataire de matériel étudiant étranger : Je comprends votre problème, vous avez besoin d'aide et vous décidez de vous tourner vers le « copain » qui ne sait pas dire non… qu'est-ce qu'une faveur et l'abus de l'amitié. Il y a plus d'options pour obtenir ces notes, ce qui se passe, c'est que vous devez les payer à bas prix. Ne pensez-vous pas que cela vaut la peine de dépenser quelques économies pour ne pas trop embêter un ami ?

Il y a d'innombrables forums où la vente est annoncée des plans de cours, des résumés, des horaires d'enseignement, des tests... Nous autres opposants ne pouvons pas nous plaindre de cela, tout est vendu ! Ainsi, nous pouvons éviter de forcer une amitié et ressembler à des messieurs.

Bien que bon, il y a toujours une porte ouverte pour faire des pactes entre amis; aujourd'hui pour toi, demain pour moi… Mais c'est une autre question, faisant référence à des amis qui se battent ensemble et décident de partager leur travail.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

5 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   suki dit

    On entrerait dans ce que les psychologues appellent s'affirmer, être respecté, savoir dire non. Ce serait faire respecter les droits de chacun sans atteindre le point de vue agressif, mais sans rester passif et laisser tout le monde vous passer dessus.

    Même dans le collège / institut / université où le concours n'est pas si clair (d'une certaine manière, je dirais que c'est toujours implicite, puisque les enseignants tiennent toujours compte de la moyenne de la classe lorsqu'ils décident si un 5 zéro est approuvé ou échoué), devrait différencier un ami, un collègue ou un partenaire. Et, logiquement, celui qui ne travaille pas dur et la veille vient à la va-vite, peu importe à quel point il est ami, ne mérite pas de prendre tout le fruit de votre travail.

    Sujet intéressant 🙂 J'ai adoré te lire

  2.   Conchin dit

    La vérité est que parfois il est difficile d'avoir cette main gauche, n'est-ce pas ? Mais il faut s'affirmer et que le malin n'abuse pas de notre travail. Merci comme toujours pour vos contributions. Un câlin!

  3.   suki dit

    Ugh, et tellement que c'est difficile... mais il faut essayer. L'opposition est comme un entraînement à la vie de tous les jours, on y retrouvera sûrement aussi des situations similaires 🙂
    À cause de vous

  4.   SAUL dit

    OUI NON MA
    K KOÑO KOMO K ILS VONT ÉDUQUER NO MA
    C'EST ORRIBLE

  5.   anonyme dit

    Au niveau des examens, je considère que je suis en compétition avec une autre personne pour obtenir une place qui me nourrira. Si je prends de bonnes notes, voir des informations par moi-même, contraster des informations pour séparer les non fiables, compléter des schémas, essayer de raisonner, etc. Et je prépare le quart type qui me demande mes résumés et schémas car il n'a pas donné l'envie de donner du travail à son cerveau pour faire de même, désolé, mais non. Nous ne sommes pas à l'école, où l'ami a manqué la classe parce qu'il était malade, parce qu'il faisait des boules, etc. Nous sommes assez vieux pour arrêter de profiter des autres. Et le pire, c'est qu'ils viennent avec lui : aujourd'hui pour moi, et demain pour toi. Et ça devient une réalité : aujourd'hui pour moi et demain pour moi, et le mois prochain pour moi, car je ne te connais absolument pas du tout et je me fiche de profiter de moi, et si tu n'as pas quelque chose , je ne te donne rien parce que je n'ai rien, depuis que j'ai pris mes notes.